Zoom sur les animaux blancs

Le pelage des animaux est un trait de caractère qui les distingue. Les animaux aux pelages blancs nous fascinent d’ailleurs particulièrement. Ces derniers peuvent notamment être atteints d’albinisme ou de leucisme. Des tigres blancs majestueux aux gorilles, certaines races peuvent être de couleur inhabituellement blanche. Faisons le point sur ces animaux blancs.

img-animaux-blancs-zoom

Les chiens blancs aux poils courts et longs

La race des canidés présente une variété d’espèces au pelage blanc naturel. Des loups blancs aux chiens blancs, cette couleur ne surprend plus vraiment. Ces animaux restent toutefois de vrais trésors de la nature. En prenant le cas des chiens, il existe plusieurs races avec un pelage blanc. Vous trouverez notamment 10 races de chiens blancs dans cet article de helloanimaux.fr, toutes longueurs de poil confondues. C’est le cas notamment de l’adorable Bichon maltais. Ce petit chien au pelage blanc est un animal de compagnie recommandé pour les familles qui vivent en appartement. Courageux et loyal, ce petit mammifère voue une adoration pour ses maîtres et n’hésitera pas à les défendre en cas de danger.

Le petit Westie aux poils longs fait également partie des animaux au pelage blanc. Ce chien de compagnie d’origine écossaise est le fruit d’un croisement entre le Cairn Terrier et le Bichon maltais. Certaines portées donnent parfois naissance à ce mammifère de teinte blanche. Peu anodin, ce chien offre de la joie de vivre à ses propriétaires avec son caractère jovial et dynamique. C’est aussi un animal vif qui aime gambader au grand air. Parmi la liste des chiens blancs au pelage court figure aussi le Bull Terrier. Mammifère très sportif et ayant une allure caractéristique, cette carrure très athlétique fait sa particularité.

À noter que les chiens blancs ne sont pas des animaux rares. Il faut cependant faire attention, car certains chiens sont dits albinos lorsqu’ils sont entièrement blancs avec des yeux rouges et le museau rose. Ces caractéristiques s’expliquent par l’absence de pigmentation. Toutes les races de chiens confondues peuvent présenter un mammifère albinos. Le risque pour ces animaux n’est pas bien grave hormis des signes de surdité, des troubles de la vision et un comportement particulièrement nerveux.

img-animaux-blancs

Le tigre blanc royal à la teinte majestueuse

Les animaux sauvages subissent également la magie de la génétique. En prenant le cas des tigres, habituellement dotés d’un pelage orange strié de rayures noires, certaines races sont atteintes de leucisme. Cette mutation génétique a donné naissance au tigre blanc royal du Bengale généralement originaire d’Inde, du Bangladesh, mais aussi du Népal. Cette espèce est qualifiée comme étant très rare. Leur couleur tire entre le blanc et le blanc cassé avec des rayures légèrement brunes ou noires selon le cas. Mais ce qui distingue le plus cette espèce c’est la couleur des yeux du félin : bleu perçant.

Certains parcs zoologiques possèdent des espèces de tigres blancs. Un élevage y est effectivement entretenu pour perpétuer cette race étrange. Étant donné que la plupart des tigres blancs royaux évoluent dans des zoos ou des cirques, leur trait de caractère reste généralement apprivoisé. Leur instinct de chasseur, lui, est toujours présent. Sa particularité avec les autres tigres est sa carrure légèrement plus imposante.

Le homard blanc albinos

Les crustacés peuvent également être atteints d’albinisme. Dans l’aquarium de Shippagan, au Nouveau-Brunswick, vous pouvez observer un homard albinos tout blanc. Certains pêcheurs ont déjà publié des images d’une pêche avec un homard blanc dans leur filet. La teinte blanche de ce crustacé intrigue les plus curieux. Son existence prouve que sous la mer ou sur la terre, les mutations génétiques opèrent également.

Par ailleurs, si lorsque l’on cuit les homards normaux, ceux-ci deviennent rouges à la cuisson. Le homard blanc, quant à lui, ne change pas de couleur. Un phénomène encore inexpliqué à ce jour qui mérite quelques réflexions. Cela ne nous empêche pas pour autant d’admirer cet animal blanc comme la neige, surtout lorsqu’il évolue dans son environnement naturel.

La fameuse girafe banche

La girafe est un animal au long cou observable dans les savanes africaines. Lorsque certaines espèces sont atteintes de leucisme, leur couleur vire au blanc. Une teinte qui ne passe pas inaperçue dans leur habitat naturel. Dans une réserve au Kenya, des photographes auraient pris des clichés de cette bête majestueuse. Entourée de vert, la girafe blanche est totalement à part dans la savane.

Cet animal est atteint de leucisme. Cela explique sa couleur immaculée avec ses traits bruns. En effet, les animaux présentant ce syndrome souffrent d’une déficience pigmentaire contrairement aux albinos avec une absence totale de pigmentation. Cependant, d’autres girafes blanches sont entièrement immaculées avec de légers détails de couleur brune.

animaux-blancs

L’ours polaire des régions arctiques

Parmi les animaux de couleur blanche, il serait difficile de ne pas parler du fameux ours blanc. Cette espèce protégée en voie d’extinction est un carnivore célèbre. Le roi de la banquise a une couleur qui tire entre le blanc et le crème. Sa faculté à nager des kilomètres en mer en fait un animal exceptionnel. Avec le réchauffement climatique, cette espèce est cependant menacée.

C’est sa couleur qui nous intéresse particulièrement. Sa teinte immaculée est naturelle, comme chez certaines races de chien ou de chat. Ce prédateur a sans doute été façonné pour se fondre dans le paysage glacial et blanc des régions arctiques. On reconnaît à cet imposant mammifère sa force, son caractère et sa détermination. Une image bien loin des peluches d’ours blanc.

Les chats blancs et les chats albinos

Nous souhaitons lever le voile sur certaines idées reçues. Comme d’autres espèces d’animaux, le chat blanc n’est pas forcément albinos. Certaines races sont en effet naturellement blanches. C’est le cas du persan avec ses poils longs presque hérissés. Tous les siamois viennent également au monde avec un pelage blanc. Les experts affirment que leurs premiers mois de vie permettent de définir si l’animal conservera sa robe blanche ou s’il sera entaché d’autres détails.

Cependant, comme la majorité des espèces vivantes, le chat peut être atteint d’albinisme. Cette carence en mélanine déteint sur la couleur des poils et de la peau du félin. On reconnaît un chat atteint de cette déficience avec son pelage immaculé et sa peau toute rose. À noter que certains vétérinaires définiraient un chat albinos comme sensible à la lumière. Comme chez la majorité des mammifères présentant la mutation génétique de l’albinisme, leurs appareils auditifs sont également sensibles. Un albinos souffrirait donc parfois de surdité sans que le cas soit généralisé.

Partagez !
Fred
Fred
Articles: 216