Votre aquarium d’eau douce mérite le plus grand soin !

L’aquarium fait partie des équipements couramment utilisés pour apporter une touche d’élégance et de luxe dans un logement. Il s’agit en effet d’une installation décorative qui s’intègre facilement dans tous les styles d’intérieurs. Si les aquariums marins sont quelque peu plus beaux et plus agréables à regarder, les modèles d’eau douce sont beaucoup plus présents dans les maisons. Toutefois, comme tout équipement, un aquarium nécessite un certain entretien. Cela concourt à la survie des poissons, mais aussi à la protection de l’écosystème artificiel mis en place dans le bac. Si vous disposez d’un aquarium d’eau douce chez vous, voici quelques conseils sur le meilleur entretien possible à y apporter.

Vérifiez régulièrement la qualité de l’eau de l’aquarium

L’eau est le premier élément à prendre en compte dans l’entretien d’un aquarium. Il serait en effet dommage que le magnifique spectacle des poissons nageant soit gâché par une eau souillée et trouble. Il est dans ce cas important de veiller à la qualité de l’eau contenue dans le vivier. Cela participe également à la survie des poissons et de l’écosystème aquatique de l’aquarium. Si vous venez d’installer un aquarium d’eau douce chez vous, en fonction des espèces qui s’y trouvent, vous devez vous assurer que le pH de l’eau soit maintenu de manière à correspondre aux besoins des poissons.

L’entretien passe de plus par un changement de l’eau. En effet, pour conserver un équilibre biochimique convenable pour les poissons et les plantes, il est primordial de changer l’eau de l’aquarium chaque semaine. Il ne s’agit pas de vider entièrement le bassin, mais plutôt de changer entre 15 et 25 % de l’eau. Toutefois, vous devez vous assurer que l’eau de remplacement soit à la même température que celle remplacée. Si vous désirez utiliser de l’eau du robinet, nous vous conseillons d’utiliser un conditionneur d’eau pour éliminer le chlore qu’elle contient.

aquarium d'eau douce Suisse

Homme qui vient d’acheter un aquarium en Suisse dans lequel il a installé des espèces de poissons d’eau douce.

Votre système de filtration doit être optimal

Le système de filtration est indispensable au bon fonctionnement d’un aquarium. En effet, de lui, dépendent la qualité de l’eau et l’équilibre du dispositif. Ce système est également l’élément grâce auquel l’eau de l’aquarium est cristalline et sans dépôt. Il favorise de plus les échanges gazeux du milieu aquatique si le rejet des gaz est correctement orienté vers la surface de l’eau. Avec toutes ces fonctionnalités, il est important que le système de filtration choisi pour votre aquarium soit optimal. Dans ce sens, vous pouvez associer plusieurs types de filtration pour offrir une protection maximale à l’écosystème de votre aquarium d’eau douce. De manière générale, vous avez le choix entre :

  • la filtration biologique assurée par les bactéries,
  • la filtration chimique utilisant comme principal élément le charbon actif,
  • la filtration mécanique réalisée par les mousses synthétiques.

Notons par ailleurs que pour mettre en place le système de filtration, vous aurez besoin de filtres. Il en existe différents types sur le marché en fonction des bacs, mais aussi des poissons de l’aquarium d’eau douce.

Le filtre d’intérieur

Ce filtre est recommandé pour les bacs de capacité inférieure à 150 litres. Il s’agit d’un appareil de forme cylindrique accroché par des ventouses dans un angle du bac, à l’intérieur. Il est ensuite relié à une prise électrique.

Le filtre d’extérieur

Ce filtre nécessite de placer un second bac en dessous de l’aquarium. L’eau du premier bac passe alors dans le filtre au moyen d’un tuyau puis est renvoyée dans l’aquarium après avoir été filtrée. Même s’il s’agit d’un système assez difficile à installer, il reste tout de même pratique, en plus d’être très silencieux.

Le filtre mousse

Le filtre mousse est indiqué pour les aquariums d’une contenance inférieure à moins de 40 litres. Il s’agit en réalité d’une version simplifiée du filtre d’intérieur, à la différence qu’il n’est pas relié à une prise électrique, mais plutôt à une pompe à air.

Entretenez rigoureusement votre aquarium d’eau douce

L’entretien de votre aquarium d’eau douce doit se faire à une fréquence journalière, hebdomadaire et mensuelle.

L’entretien journalier

Chaque jour, vous devez examiner scrupuleusement vos poissons et surtout leur attitude. Décelez le moindre comportement inhabituel pour savoir très vite quand il y a un problème. Pensez également à vérifier que l’eau du bac est à la bonne température et que les filtres et autres accessoires du dispositif fonctionnent normalement.

L’entretien hebdomadaire

Nous vous recommandons de nettoyer votre aquarium d’eau douce une fois par semaine. Cela passe par le changement de l’eau via la technique du siphonnage, le passage de l’aspirateur au fond de l’aquarium pour enlever les déchets et le nettoyage des parois internes du bac. Vous devez de plus tester l’eau contenue dans le bac pour vous assurer qu’elle ne contient pas de nitrites et autres agents polluants qui sont néfastes à la santé des poissons.

L’entretien mensuel

Une fois par mois, l’aquarium doit être nettoyé de manière complète. Cependant, évitez d’utiliser des produits chimiques, des détergents, des éponges ou des chiffons utilisés pour des ustensiles ménagers. Nous vous recommandons plutôt l’achat d’ustensiles et de produits spécifiques pour ce nettoyage. Avant l’opération, vous devez mettre les poissons en sécurité. Il faudra, au cours du nettoyage, contrôler les plantes, la quantité et la qualité de l’eau contenue dans le bassin, nettoyer les vitres et les néons présents. Pour finir, vous devez vous assurer que la pompe à eau fonctionne bien.

acheter aquarium d'eau douce

Accordez la plus grande attention à la santé de vos poissons

Même s’il existe peu de chances qu’un poisson d’aquarium d’eau douce tombe malade, les risques ne sont pas pour autant exclus. Heureusement, il existe de petites astuces par lesquelles vous pourrez très vite déceler une quelconque anomalie chez un poisson. En priorité, vous devez apprendre à observer vos poissons de manière minutieuse pour déceler le moindre changement. Les signes qui doivent vous alerter sont notamment :

  • un œil vitreux,
  • des parties du corps déchirées ou endommagées,
  • les nageoires placées dans le mauvais axe,
  • la présence de points rouges sur les écailles,
  • une natation plus timide et moins vive que d’habitude.

Une fois que vous avez su reconnaître un poisson malade, il est urgent de le traiter au plus tôt pour éviter que l’ensemble de la faune de l’aquarium ne soit contaminé. Pour cela, vous pouvez acheter des médicaments sous forme liquide à ajouter directement à l’eau de l’aquarium. Il s’agit généralement de désinfectants antibactériens qui peuvent neutraliser un grand nombre de microorganismes pathogènes. Après ce traitement, votre poisson devrait très vite retrouver sa forme initiale et recommencer à nager comme avant.

Partagez !
Fred
Fred
Publications: 212

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *