Comment venir à bout des insectes xylophages ?

Les insectes xylophages sont des insectes qui sont capables de causer de véritables dégâts sur les ouvrages et pièces de bois. Ceux-ci peuvent, en effet, s’attaquer aussi bien aux poutres et aux charpentes, qu’aux parquets, et même, au mobilier.

Si le problème est peu ou moyennement avancé, il est possible d’en venir à bout sans faire appel à un professionnel. Voici comment faire.

Quelques mots sur les insectes xylophages

Les insectes xylophages ou « insectes du bois » sont une famille qui regroupe différentes espèces d’insectes. Parmi ceux-ci, on distingue :

  • Les termites : ces insectes, qui vivent en colonie, se trouvent aisément dans la nature où elles ne posent pas vraiment de problème. Toutefois, il arrive que ces dernières investissent les habitats et s’attaquent aux pièces de bois qui s’y trouvent. Dans ce cas, toutes les essences sont concernées à l’exception de certaines essences exotiques. 
  • Les capricornes des maisons : les capricornes des maisons se réfugient et se développent dans les fissures du bois. Les spécimens adultes ne posent pas vraiment de problème étant donné que ce sont leurs larves qui se nourrissent du bois. Celles-ci creusent des galeries et sont capables d’affaiblir certaines structures. Les bois les plus exposés aux invasions de capricornes sont les bois résineux comme le pin, le sapin, l’épicéa, etc.
  • Les vrillettes : il s’agit d’insectes qui peuvent infester les maisons qui connaissent des problématiques d’infiltration ou celles ayant connu des inondations. Cet insecte est particulièrement dangereux, car très friand du bois que ce soit sous forme de charpente, parquet, ou de mobilier, auquel il s’attaque goulûment.

Par ailleurs, bois sec et bois frais sont concernés par cette problématique avec chacun des insectes pouvant s’y attaquer. La seule solution pour éviter de gros dégâts consiste à détecter le problème le plus rapidement possible et à le traiter efficacement. Voici quelques astuces efficaces pour y parvenir.

Comment détecter la présence d’insectes xylophages chez soi ?

La détection et l’identification des insectes du bois dans votre maison sont indispensables afin de pouvoir réagir rapidement et utiliser le traitement le plus adapté pour vous en débarrasser.

Certains insectes xylophages ont d’ailleurs leurs petites préférences, ce qui peut permettre de les identifier plus facilement. Par exemple, les capricornes préfèrent établir leur nid dans des endroits chauds et secs. À l’inverse, les termites favorisent quant à elles des endroits humides et mal ventilés.

Quoi qu’il en soit, voici les principaux symptômes qui apparaissent lorsque de tels insectes se sont installés dans un logement :

  • Des traces de sciures de bois au sol et sur le mobilier. C’est souvent l’un des premiers symptômes que l’on remarque. On a beau nettoyer, de la sciure apparaît sans arrêt au sol, sur les canapés ou même sur le mobilier. En effet, en se déplaçant les insectes xylophages laissent souvent derrière eux une sorte de farine de bois très fine et caractéristique. Dans ce cas, ce sont souvent les vrillettes qui sont à l’origine du problème.
  • Des trous dans le bois. Si de petits trous ronds apparaissent au niveau de votre charpente, ou même sur le plancher ou sur le mobilier en bois, vous êtes à coup sûr envahi par des insectes xylophages. Ces trous ne sont en effet que la partie visible d’immenses galeries creusées à l’intérieur du bois.
  • Les galeries. Les galeries sont souvent dissimulées à l’intérieur du bois. Si vous procédez à un démontage des parties infestées lors d’une rénovation, notamment, vous ne manquerez pas de trouver de longues galeries caractéristiques.
  • La présence de larves. Les larves, ou vers à bois, trahissent la présence d’insectes xylophages adultes dans votre maison. Ce sont d’ailleurs ces larves qui sont généralement responsables de l’altération du bois.
  • La présence d’insectes morts. Lors d’une infestation particulièrement avancée, il n’est pas impossible de constater la présence d’insectes morts au sol.

Il est important de noter que certains vers peuvent rester à l’état larvaire pendant des années avant de devenir adulte, grignotant et fragilisant vos pièces de bois pendant de très longs mois. C’est notamment pour cette raison qu’il peut parfois être très difficile de se rendre compte d’une infestation.

Quelles solutions pour éradiquer la présence d’insectes à bois ?

Une désinsectisation légère à modérée peut être réalisée sans l’intervention d’un professionnel grâce à plusieurs solutions simples à mettre en œuvre. Toutefois, dès lors que vous suspectez une infestation avancée, ou si malgré vos efforts vous ne parvenez pas à éliminer la présence de xylophage, l’intervention d’un professionnel est indispensable.

Pour l’heure, voici quelques exemples de traitements curatifs qui permettent de venir à but des insectes à bois. Sachez que ces solutions permettent de traiter et de protéger le bois.

Attention : lors de l’utilisation d’insecticide, il est impératif de porter un équipement de protection adapté et de respecter scrupuleusement le mode d’emploi fourni par le fabricant.

1 – Le traitement par injection

L’injection est une technique très efficace, qui permet de traiter le bois en injectant du produit insecticide directement dans les galeries. Pour ce faire, il convient généralement de percer des trous de faible diamètre dans le bois et d’y injecter le produit. Si vous constatez des trous à la surface du bois, il est également possible d’y injecter directement du produit à l’aide d’une seringue.

2 – Le traitement par bûchage

Le bûchage est l’une des techniques les plus efficaces pour éliminer une infestation d’insectes xylophages. Cela consiste à éliminer toutes les parties endommagées du bois. On traite ensuite les parties en bon état en les brossant et en les dépoussiérant. Dernière étape : appliquer le produit de traitement curatif et remplacer les pièces trop abîmées.

3 – Le traitement par pulvérisation ou par badigeon

Cette technique est efficace et permet d’éliminer les insectes adultes et leurs larves. Ce type de traitement est à renouveler au bout de 24 h pour des résultats optimums. Un second traitement par injection peut lui succéder pour de meilleurs résultats sur les bois particulièrement touchés.

Le mot de la fin :

Il est important de noter que les charpentes des nouvelles constructions bénéficient d’une garantie de 10 ans contre l’attaque des insectes xylophages. Pour les constructions plus anciennes ou si vous avez dépassé ce délai, une invasion reste possible.

Au moindre doute, réagissez rapidement afin d’éviter de graves dégâts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.