Découvrez comment colmater une fuite sur un tuyau en PVC 

Si un tuyau en PVC fuit au sein de votre logement, vous pouvez effectuer une opération simple qui vous permettra de le colmater. Il existe en effet des astuces simples à mettre en œuvre qui peuvent stopper l’écoulement. 

Ces astuces se destinent à des fuites de faibles importances. Si vous constatez que la fuite est conséquente, coupez immédiatement les arrivées d’eau et contactez un professionnel sans tarder. Les solutions présentées ci-dessous peuvent d’ailleurs vous aider à colmater la fuite avant l’arrivée du plombier. 

Découvrez les meilleures astuces et évitez au mieux l’inondation dans votre logement. 

Pourquoi faut-il rapidement colmater une fuite sur un tuyau en PVC ?

Si de l’eau s’écoule d’un tuyau en PVC dans votre salle de bain ou dans votre cuisine, c’est que quelque chose ne va pas. Il faut donc réagir rapidement avant que le problème ne s’aggrave. Quel que soit le problème, vous pouvez colmater la fuite afin de limiter les dégâts avant que le plombier n’arrive. 

Afin de parer à toutes éventualités de fuite catastrophique, il est préférable de se munir d’un peu de matériel de plomberie chez soi. Pas d’inquiétude à avoir, il ne s’agira pas d’investir dans du matériel professionnel, mais plutôt à disposer du minimum syndical en cas de besoin. Pensez donc à faire l’acquisition, à minima, un ruban de caoutchouc lors de votre prochain passage en magasin de bricolage. 

Plusieurs autres solutions existent pour boucher un tuyau en PVC qui fuit, et c’est justement ce que vous allez pouvoir découvrir au point suivant. 

À noter : les canalisations en PVC ne sont pas sous pression. Elles sont donc plus faciles à colmater que les autres types de tuyaux. 

Les meilleures astuces pour colmater une fuite sur un tuyau en PVC

Colmater un tuyau en PVC est une tâche de bricolage accessible à tous. Voici un aperçu des astuces les plus efficaces et ne nécessitant aucune compétence spécifique.

Le ruban de caoutchouc

Comme mentionné ci-dessus, le ruban de caoutchouc est un must-have à posséder dans chaque boîte à outils. Si un tuyau qui fuit est visible, et surtout accessible, il est possible de le réparer temporairement avec ce type de ruban de plombier. 

Il suffit pour cela d’entourer le tuyau au niveau de la fuite en tirant bien et en encollant plusieurs fois l’adhésif sur lui-même. Afin de sécuriser au mieux la réparation, pensez à élargir la zone sur laquelle est fixée le ruban sur une dizaine de centimètres environ.

Si l’astuce est correctement mise en œuvre, l’écoulement devrait cesser. Il s’agit en revanche d’une solution de réparation temporaire qui nécessite l’intervention prochaine d’un plombier. 

La fibre de verre

La fibre de verre utilisée en plomberie prend la forme d’un tissu recouvert de résine. L’application de cette astuce est très simple, puisqu’il suffit de positionner le matériau légèrement humidifié sur la zone de la fuite. Il faut ensuite bien enrouler le textile en fibre de verre autour du tuyau en PVC. En seulement 15 minutes, la matière aura complètement durci et colmaté la fuite. 

Vous trouverez facilement ce produit sur le web ou en enseigne de bricolage. Vous retrouverez d’ailleurs tous les conseils d’utilisation sur l’emballage du produit. 

Si vous n’êtes pas bricoleur pour un sou, ni habile de vos mains, vous n’aurez aucun mal à reboucher une fuite à l’aide de cette méthode.  

L’époxy liquide ou mastic

Une autre solution très efficace, et tout aussi simple à mettre en œuvre, consiste à utiliser de l’époxy liquide ou en mastic. Les deux solutions ne s’utilisent pas de la même façon. Bien que vous retrouviez toutes les instructions d’utilisation sur les emballages des produits, voici quelques indications utiles. 

Sous forme liquide, l’époxy se pose à l’aide d’une seringue adaptée. À l’inverse, le mastic se présente sous forme de pâte qu’il convient de fixer directement sur la fuite. Dans les deux cas, il faut absolument attendre une trentaine de minutes afin que le produit sèche bien avant de pouvoir rouvrir les robinets. 

Le collier de serrage

Une technique qui nécessite un peu plus de dextérité est également envisageable. Il s’agit de se munir d’un morceau de caoutchouc à placer sur le point de fuite. Il faut ensuite utiliser un collier de serrage pour pouvoir créer une pression sur le tuyau PVC et stopper la fuite. 

Cette astuce permet de stopper un écoulement de façon temporaire uniquement, notamment, si vous ne pouvez pas couper l’arrivée d’eau. En revanche, l’intervention rapide d’un plombier reste indispensable.

Le remplacement des raccords

Si vous êtes bricoleur et que vous remarquez que la fuite se situe au niveau des raccords entre les différentes parties de vos tuyaux en PVC, sachez qu’un remplacement complet de ces derniers est indispensable. Lorsqu’elle est à l’origine d’un écoulement d’eau, il n’est, en effet, pas possible de procéder à une réparation définitive. 

Si vous êtes bricoleur, vous serez en mesure de remplacer le tuyau défectueux sans trop de difficulté. Dans le cas inverse, il est encore une fois vivement recommandé de faire appel à un plombier professionnel pour prendre en charge la réparation.

Combien coûte l’intervention d’un plombier ? 

Dans de nombreux cas, l’intervention d’un plombier est indispensable. Celui-ci est, en effet, le seul professionnel à-même d’intervenir efficacement en vous proposant des garanties fiables pour réparer une tuyauterie défectueuse. 

Afin de limiter les dégâts et de ne pas engendrer des coûts de réparation supplémentaires, il est conseillé de faire rapidement intervenir un plombier dans votre logement. 

Les tarifs pratiqués par les plombiers sont variables d’une entreprise à l’autre. On estime toutefois que le coût moyen pour réparer une fuite sur un tuyau en PVC débute aux alentours de 100 euros pour l’identification et la réparation du problème. Dans les cas de fuite plus grave, le coût de l’intervention peut s’élever jusqu’à 300, voire 400 euros.

Il est important de noter qu’en tant que propriétaire, le coût de l’intervention est à votre charge dans votre logement. Si vous êtes locataire, la prise en charge du problème de plomberie peut incomber à l’un ou à l’autre des partis selon les cas. Avant toute chose, il convient donc d’appeler votre bailleur afin de vérifier ce paramètre, surtout si vous venez d’emménager.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.