Secrets de conservation des pommes de terre avant qu’elles ne germent

La conservation des pommes de terre n’est pas évidente. Bien souvent, on peut bien les mettre dans le noir, cela n’empêche pas qu’elles germent. Comment conserver correctement les pommes de terre ?
C’est justement ce que nous allons aborder dans cet article.

Les pommes de terre constituent une source importante de nourriture. Les pommes de terre mal conservées peuvent germer et développer une substance nocive appelée solanine. Il faut donc connaître les conditions idéales de conservation des pommes de terre.

Principes fondamentaux d’une bonne conservation

Les pommes de terre, comme toutes les plantes, sont des organismes vivants.

Ainsi, même une fois récoltées, les pommes de terre continuent à respirer et à évoluer. Ce processus est guidé par l’environnement dans lequel elles vont être conservées.

Par conséquent, les conditions de conservation ont une influence directe sur le taux de leur respiration et, par extension, sur leur durée de vie.

  • La température joue un rôle crucial. Une température élevée accélère le processus de respiration, ce qui peut conduire à une dégradation rapide des pommes de terre.
  • L’humidité peut favoriser le développement de moisissures et de pourritures, puis il y a l’exposition à la lumière qui peut aussi stimuler la production de solanine, une substance nocive.

Optimiser les conditions de conservation

Il convient donc de créer les conditions de conservation optimales pour les pommes de terre.
Voici les choses à vérifier :

  • Contrôlez la température : Idéalement, les pommes de terre devraient être conservées à une température comprise entre 4 et 10 degrés Celsius.
    À cette température, le processus de respiration est suffisamment ralenti pour prolonger la durée de vie des pommes de terre sans favoriser la formation de solanine.
  • Régulez l’humidité : Les pommes de terre ont besoin d’un environnement légèrement humide pour conserver leur turgescence. Une humidité excessive peut favoriser le développement de moisissures. L’idéal est donc de maintenir un taux d’humidité relatif d’environ 80-90%.
  • Limitez l’exposition à la lumière : Pour éviter la production de solanine, il est préférable de conserver les pommes de terre dans un endroit sombre. Un simple sac en papier, un carton ou une cave peuvent suffire à cet effet.

Pratiques de conservation astucieuses

Outre les conditions de conservation, il existe d’autres astuces pour conserver les pommes de terre plus longtemps sans favoriser leur germination.

  • Ne pas laver les pommes de terre avant de les stocker : L’eau résiduelle peut favoriser le développement de moisissures. Il est donc préférable de les nettoyer juste avant de les utiliser.
  • Entreposez les pommes de terre avec des pommes : Les pommes émettent de l’éthylène, un gaz qui ralentit la germination des pommes de terre.
  • Évitez de stocker les pommes de terre près des oignons : Les oignons émettent de l’éthylène, mais à des niveaux plus élevés qui peuvent en fait accélérer la germination des pommes de terre.

Traitement post récolte des pommes de terre

Le traitement post récolte des pommes de terre contribue à prolonger la durée de vie et à prévenir la germination.

  • Le curage : cela consiste à laisser les pommes de terre à l’air libre pendant quelques jours après la récolte. Cela permet à la peau de se durcir, ce qui constitue une barrière efficace contre les maladies et les moisissures.
  • Le traitement anti-germination : Certains produits peuvent être utilisés pour inhiber la germination des pommes de terre. La prudence s’impose car certains de ces produits peuvent avoir des effets néfastes sur la santé.

La conservation des pommes de terre s’intéresse donc à la fois sur la bonne compréhension des principes biologiques qui guident l’évolution après récolte des pommes de terre, mais encore aux températures, taux d’humidité et exposition à la lumière pour ajuster les pratiques de conservation. Enfin, on a vu aussi les traitements post récolte qui peuvent aider à une meilleure conservation.

Partagez !
Sylvie
Sylvie
Articles: 93

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *