Comment permettre à vos poules de passer l’hiver en toute sérénité ?

L’hiver est la période la moins agréable pour nous humains, mais également pour les poules : températures fébriles, soleil bien souvent absent, moral en baisse… C’est pourquoi il est important de changer leur mode de vie durant cette période. Sachez cependant qu’à partir de l’automne, les poules muent, c’est à dire qu’elles perdent leurs anciennes plumes pour faire place à de nouvelles. Ainsi elles sont plus résistantes durant la période hivernale. Comment rendre l’hiver agréable pour vos poules ?

poule-mue
Une poule cou nu en pleine mue à l’automne

Les trucs et astuces pour garder vos poules heureuses en hiver

Eviter l’humidité et les courants d’air

Les pluies adoucissent les températures hivernales mais l’humidité ambiante est persistante. Les courants d’air sont également craints par les poules. Un minimum d’aération est cependant nécessaire pour éviter le déploiement des bactéries, mais juste ce qu’il faut. Et surtout vous devez prévoir de la paille sèche pour que le poulailler soit bien sec, mais aussi pour isoler les poules du sol.

Des ampoules chauffantes ?

Si les ampoules chauffantes sont une source de chaleur efficace pour que les poules n’aient pas froid (utiles pour les poussins), il est cependant déconseillé d’en utiliser. En effet les poules vont s’y habituer. Le mieux est de les laisser réguler la température de leurs corps elles-mêmes, naturellement. A partir du moment où le poulailler est bien isolé et au sec, elles s’accommodent très bien des basses températures. Les poules sont aussi élevées dans des pays où les températures atteignent les -20 °C et même plus, comme c’est le cas au Canada l’hiver, et elles sont en bonne santé sans chauffage artificiel.

Précautions avec l’eau

Il est important de vous assurer que l’eau ne gèle pas et qu’elle soit toujours très propre. Vous pouvez ajouter un peu d’eau chaude, ce n’est pas dérangeant pour les poules, du moment que celle-ci est limpide dans l’abreuvoir de vos volailles. Quand il fait bien froid, prévoyez de changer l’eau 3 fois par jour.

De la vaseline, pourquoi faire ?

A condition de posséder un élevage de quelques poules seulement, et si la température est inférieure à 0 °C, beaucoup enduisent la crête et les barbillons de leurs volatiles pour éviter qu’ils ne gèlent et deviennent noirs. Si vous n’avez pas envie ou ne pouvez passer trop de temps à cette activité, écourtez le séjour quotidien à l’extérieur pour ménager vos poules.

Une bâche

Pour protéger l’enclos de la pluie et de la neige en hiver, posez une bâche transparente sur le grillage : sur le dessus et les côtés, mais pas jusqu’au sol pour que l’air puisse passer. Certains vont jusqu’à déposer une couverture chauffante sur le toit, mais ça paraît exagéré, sauf éventuellement lors de journées exceptionnellement glaciales qui avoisineraient les -15 °C…

Des perchoirs

Des perchoirs installés à des hauteurs différentes sont nécessaires dans l’enclos. D’une part parce que les poules sont des oiseaux et donc apprécient cette position, et d’autre part parce qu’elles sont ainsi isolées du sol lorsqu’elles ont trop froid aux pattes.

Des jeux dans l’enclos

Une balançoire

Pour que vos poules ne s’ennuient pas mais surtout en période d’hiver bougent afin de ne pas trop se refroidir, installez des accessoires. Par exemple faites un perchoir du type balançoire. Il suffit d’attacher 2 morceaux de ficelle identiques à une branche solide et de la suspendre. Les poules adorent les perchoirs (c’est pour elles un lieu qui leur permet d’échapper aux prédateurs), et celui-ci bouge. Cela oblige les poules à constamment se maintenir en équilibre, à bouger et même à se muscler !

De la nourriture suspendue

Pour occuper vos poules et les amuser par la même occasion, suspendez un concombre ou une courgette à un fil. Elles vont picorer ces légumes qu’elles adorent avec beaucoup d’entrain et s’amuser à bien viser lorsque le légume bougera suite aux coups de becs qu’il recevra.

Avec ces conseils, vous êtes certain que vos poules ont de quoi être au sec, à une température raisonnable. En plus elles ont de quoi s’occuper !

poules

Conseils au sujet du poulailler en période hivernale

On a souvent tendance à voir grand pour le poulailler. On veut que nos poules se sentent bien chez elles. Alors que pour l’enclos il est indispensable de leur donner suffisamment de terrain pour qu’elles puissent courir, c’est bien différent pour le poulailler. En effet celui-ci ne doit pas être trop grand en période hivernale pour la simple raison que la chaleur corporelle dégagée par les poules doit suffire à réchauffer l’intérieur. S’il y a trop d’espace cela n’est pas possible. De plus les poules dorment collées les unes aux autres afin justement de se réchauffer les unes aux autres. Donc si l’espace intérieur du poulailler est trop grand par rapport aux nombres de poules que vous possédez, n’hésitez pas à ajouter beaucoup de paille. Vous édifiez ainsi un sol épais qui réduit l’espace et réchauffe les volatiles.

Soyez attentifs aux animaux sauvages

En hiver, de nombreux animaux ont des difficultés pour trouver de la nourriture. Par exemple les rats et les souris peuvent facilement dérober les graines, le maïs et autres légumes de vos poules. Regardez attentivement de ce fait autour du mangeoire si des fientes de muridés ont été déposées pour en avoir le cœur net. Il va de soi que vous ne devez pas mettre de tapette à souris, ou de la nourriture empoisonnée pour vous en débarrasser, sous peine de voir vos poules disparaître…

Les poules sont très résistantes aux froid, et même bien plus qu’aux fortes chaleurs. A partir du moment où elles ont suffisamment à manger et de l’eau propre, un poulailler propre et bien au sec pour recharger leurs batteries la nuit, il est inutile de s’inquiéter tant que vous ne voyez pas de changements dans leur comportement, autres que ceux d’adaptation au froid.

Partagez !
Fred
Fred
Articles: 215