Quand l’humidité envahit la maison

Un excès d’humidité dans une maison peut avoir des conséquences indésirables sur la santé des occupants et l’intégrité du bâtiment. Si vous êtes confrontés à une telle situation, quelles sont les conséquences réelles de l’humidité dans une maison ? Comment régler un tel problème ? On vous apporte des réponses dans cet article.

humidite-envahit

Les conséquences de l’humidité excessive sur l’intégrité de votre bâtiment

L’humidité provoque en effet plusieurs types de dégradation sur votre logement : moisissure, salpêtre, mérule, infiltration d’eau et autres. La moisissure se décèle toujours à l’œil nu sur le plafond, les murs et les joints des carrelages d’une maison. La condensation (humidité de certaines pièces avec une odeur persistante de moisi) est souvent la première cause d’apparition de moisissures. Lorsqu’elles commencent à s’étendre sur les murs, le papier peint se décolle, les tissus se décolorent et les murs deviennent moites au toucher. La structure de votre charpente se fragilise ainsi peu à peu.

Dans le même temps, le salpêtre, qui est une colonie de traces blanches, vient envahir vos murs. Il dégage une odeur de pourriture et peut facilement décoller l’enduit. Également appelé « sel de pierre », il est provoqué par le phénomène de « remontées capillaires ». Ce phénomène est lié à un contact entre les bactéries ou l’ammoniac présents dans les eaux souterraines et le carbonate de potassium contenu dans votre maçonnerie. Le salpêtre migre d’une paroi à une autre en fonction des fluctuations d’humidité. Il devient alors urgent de contacter une entreprise de traitement contre l’humidité pour régler ce problème.

Par contre, le mérule est un redoutable champignon lignivore qui attaque souvent le bois, les châssis, le plancher et le plafond. Lorsque vous ne stoppez pas sa progression, il peut attaquer et détruire toute la boiserie et la maçonnerie. L’infiltration d’eau aussi peut fragiliser votre bâtiment. Des auréoles brunâtres élisent alors domicile sur les murs et plafonds qui sont souvent humides. Parfois, on observe également une humidité ascensionnelle lorsque l’eau présente dans le sol remonte verticalement dans les murs.

visu-humidite-envahit

Les conséquences de l’humidité excessive sur votre santé

L’humidité a bel et bien des conséquences nocives sur la santé. Lorsque le taux d’humidité dans une maison dépasse les 50 %, elle favorise le développement des moisissures responsables d’allergies graves chez certaines personnes. La moisissure dégage aussi un parfum pestilentiel avec son aspect noirâtre qui est dangereux pour la santé. Les maladies respiratoires sont liées directement à cette mauvaise ventilation de l’habitation.

De plus, l’humidité peut causer certaines pathologies comme :

  • l’asthme (avec cette maladie qui touche les voies aériennes inférieures et les bronchioles, vous aurez beaucoup de mal à respirer) ;
  • la rhinite (c’est une forte irritation des muqueuses de votre cavité nasale) ;
  • la bronchite (une inflammation des bronches surtout liée à l’inhalation des mycotoxines libérées par les moisissures).

Des conseils pratiques pour combattre l’humidité excessive dans sa maison

Faites attention à certaines causes d’humidité comme les fuites d’eau à certains endroits de la maison, pour prévenir ce phénomène. Il est certes difficile de combattre soi-même ce phénomène, mais pas impossible. Par exemple, vous pouvez nettoyer avec une solution à base d’eau et de détergent les traces de moisi sur les murs de votre habitation.

Toutefois, pour un traitement efficace de l’humidité faites appel à un spécialiste. Il justifie généralement d’une expertise optimale pour régler ce genre de situation insalubre. Vous avez également la possibilité de négocier avec lui le prix de la prestation de service.

Dans tous les cas, il est vraiment important de pouvoir limiter les conséquences excessives de l’humidité par un bon traitement sanitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *