Comment lutter contre les ravageurs des champs ?

La présence de ravageurs dans les champs est l’une des principales contraintes auxquelles font face les agriculteurs. La lutte contre ces nuisibles s’impose donc à tout producteur qui veut se prémunir des pertes partielles, voire totales, de sa récolte. Nous vous proposons quelques astuces pour venir à bout de ces nuisibles pour le bien de vos cultures.

Piégez les insectes qui menacent votre récolte

Il existe de nombreux insectes qui peuvent s’attaquer aux fruits, légumes ou céréales de votre jardin ou de votre champ. Les pertes de récolte causées par ces ravageurs sont estimées à 59, 92 et 62 mégatonnes par année pour le blé, le riz et le maïs. Ces statistiques risquent d’augmenter lors des prochaines décennies si rien n’est fait. C’est pour cette raison que de nombreux outils de piégeage pour les insectes et les rongeurs ont été développé afin de permettre aux producteurs de lutter efficacement contre ces ravageurs.

Les techniques varient selon la nature de la menace. Vous pouvez par exemple utiliser des pièges à phéromones si votre objectif est de protéger vos arbres fruitiers des mouches. Ils sont livrés généralement sans phéromone. Il vous faudra donc prévoir un fond englué ou une capsule de phéromone à poser au fond du piège avant de le suspendre dans l’arbre. Vous pouvez également utiliser d’autres types de pièges comme :

  • Le piège à entonnoir,
  • Le piège à processionnaire du pin à installer en juin pour capturer les papillons de la chenille processionnaire du pin,
  • Le piège processionnaire du pin en collier à installer sur le tronc de l’arbre en février pour capturer les chenilles,
  • Le piège à drosophile Suzukii.

Pour optimiser l’efficacité de ces pièges, vous pouvez les équiper de diffuseur de phéromones.

Débarrassez-vous des rongeurs en utilisant des pièges

Les rongeurs font partie des nuisibles qui inquiètent le plus les agriculteurs. Parmi ces rongeurs, le campagnol est l’ennemi le plus redoutable. Une colonie de campagnols est capable de détruire une grande partie d’un champ de céréales, surtout en début de végétation. Vous pouvez utiliser des systèmes de piégeage pour vous en débarrasser. Le piège à campagnols Topcat est notamment adapté pour cela.

Il vous suffit de repérer les terriers des souris dans votre champ et de poser un ou deux pièges. La pose d’un appât n’est pas nécessaire avec ce type de piège si vos cibles sont les campagnols ou les taupes. Cependant, si vous visez les campagnols des champs, un petit bout de pomme ou de carotte posé sur le déclencheur supérieur du piège permettra de les capturer plus facilement.

lutter contre les ravageurs des champs

Mettez en œuvre de bonnes mesures de prévention

Capturer les ravageurs des champs grâce au piégeage est une bonne chose, mais savoir se prémunir contre ces nuisibles des cultures est encore mieux. Pour cela, n’hésitez pas à vous tourner vers la lutte biologique par introduction ou augmentation des prédateurs naturels des ravageurs. Vous pouvez également opter pour la résistance variétale. Cette technique consiste à cultiver des variétés résistantes capables de fournir une bonne productivité malgré la présence des insectes ravageurs.

L’installation de barrières physiques permet également de lutter efficacement contre les ennemis de vos cultures. Des barrières à souris et des filets contre les mouches et autres insectes peuvent ainsi être utilisés. Une lutte raisonnable par piégeage ou par utilisation de moyens biologiques est donc le meilleur moyen de venir à bout des ravageurs qui prennent d’assaut vos cultures.

Laisser un commentaire