Ventilateur ou rafraîchisseur d’air : quelle différence et que choisir ?

Nous avons connu quelques saisons estivales caniculaires, avec des températures élevées anormales ces dernières années. Le réchauffement climatique, au vu de l’avancée sans retenue de la production et des transports de biens et marchandises, permet aux scientifiques d’affirmer que le phénomène va perdurer. Pour cet été, vous n’avez sûrement pas envie de vous liquéfier une nouvelle fois. Vous vous demandez alors que choisir : un ventilateur ou un rafraîchisseur d’air ? Pour faire le choix qui vous convient, voici les informations utiles qui concernent ces 2 appareils…

ventilateur-ou-raffraichisseur-d-air
Ventilateur ou rafraîchisseur d’air : quelle différence et que choisir ?

Le ventilateur

De 30 euros à 150 euros en moyenne, qu’il soit sur pied ou en colonne, le ventilateur est doté d’une certaine puissance qui dépend du débit d’air. Plus celui-ci est élevé plus le ventilateur est efficace. Il est inutile d’acheter un ventilateur dont le débit d’air est inférieur à 50 m3/h, sous peine d’inefficacité de l’appareil.

Nouveau ventilateur nouvelle génération

Ce nouveau style de ventilateur sans hélice qui est arrivé sur le marché il y a quelques années, présente de nombreux avantages :

  • Sécurité accrue : ce qui apporte une meilleure sécurité et une tranquillité d’esprit avec les enfants qui ne risquent pas d’accident.
  • Moins bruyant : grâce à l’absence d’hélice ce ventilateur gagne en diffusion de décibels et s’aavère être reposant.

A quel prix pouvez-vous acheter un ventilateur sans hélice ?

Ce type de ventilateur est encore cher et il faut compter entre 300 euros et 500 euros pour en acquérir un. Mais il s’agit d’un appareil qui est censé servir de nombreux étés.

Le ventilateur est-il efficace pour rafraîchir une pièce ?

Des tests ont été effectués en laissant un ventilateur à hélice fonctionner pendant plusieurs heures dans une pièce à 28 °C. Le verdict est sans appel : la température de la pièce n’est pas descendue ne serait-ce que d’1 °C. L’atout majeur du ventilateur à hélice est uniquement celui de ressentir une sensation de fraîcheur durant les quelques secondes où l’air est projeté sur nous (dans le cas où il s’agit d’un ventilateur rotatif). Autrement dit ce type d’appareil pourtant vendu en quantités astronomiques chaque été est inutile pour rafraîchir une pièce…

Le rafraîchisseur d’air

Souvent nous faisons l’amalgame et employons le terme de climatiseur pour désigner le rafraîchisseur d’air. Il faut déjà bien comprendre les caractéristiques de l’appareil avant d’en démontrer les avantages et les inconvénients.

Quel est le principe du rafraîchisseur d’air ?

Le principe du rafraîchisseur d’air est très simple. Déjà nos grand-mères utilisaient de manière plus archaïque ce procédé en posant un linge mouillé devant l’hélice du ventilateur. L’air soufflé sur le linge humide créait donc de l’humidité dans l’air et donnait une impression de fraîcheur. C’est, de manière plus technique, exactement de la même façon que fonctionne le rafraîchisseur d’air tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Comment fonctionne le rafraîchisseur d’air ?

Concrètement, le rafraîchisseur d’air est composé d’une entrée et d’une sortie d’air. A l’arrière le ventilateur aspire l’air chaud et sec. Celui-ci arrive sur un filtre en cellulose gorgé d’eau, qui a la forme d’alvéoles. Il est ensuite propulsé pour devenir de l’air frais et humide. C’est donc bien le même concept que celui utilisé par nos grand-mères ! Mais la technologie est passée par là et aujourd’hui il existe une multitude d’appareils…

Les caractéristiques techniques du rafraîchisseur d’air

La taille de l’appareil

Selon le volume de la pièce à rafraîchir, la taille du rafraîchisseur d’air joue un rôle important. Il existe donc de nombreux modèles de quelques centimètres de hauteur à près de 2 mètres.

La puissance

Plus la taille du ventilateur est importante, plus la sensation de fraîcheur l’est également. Et bien sûr cela permet de projeter cet air frais dans une pièce plus grande. Mais attention : plus de puissance est synonyme d’un nombre de décibels élevé avec ce genre d’appareil…

Le débit d’humidification

Le débit d’humidification d’eau concerne directement la consommation d’eau. Plus l’appareil en consomme plus l’air est rafraîchi. Mais d’un autre côté, cela veut également dire qu’il faut régulièrement remplir le rafraîchisseur d’air. Cependant, en versant dans le réservoir un maximum de glaçons, ce temps de rafraîchissement n’en sera que plus important et l’effet bien plus agréable par temps caniculaire.

Ventilateur ou rafraîchisseur d’air : le verdict

Comparatif du prix

A taille et moteur plus ou moins égaux, les prix de ces appareils sont quasiment identiques.

Comparatif du bruit

Là encore à puissance égale, on peut dire que le rafraîchisseur d’air est légèrement moins bruyant, car son hélice est logée dans l’appareil, et non à l’air libre comme c’est le cas du ventilateur.

Lequel de ces 2 appareils est le meilleur pour rafraîchir une pièce ?

Il est indéniable que c’est le rafraîchisseur d’air qui est le plus efficace pour rafraîchir l’air chaud. D’autant plus si vous utilisez l’astuce d’insérer des glaçons dans le bac d’eau. En revanche, cela oblige à régulièrement remplir l’appareil, et à anticiper l’action en ayant de l’eau fraîche ou des glaçons pour plus d’efficacité.

Pourquoi pas un climatiseur ?

Le climatiseur est bien plus efficace que le ventilateur et le rafraîchisseur d’air. On le sait tous, il peut créer de telles différences de températures avec l’extérieur qu’il nous en rend malade !

Un climatiseur mobile ne coûte pas très cher aujourd’hui. On trouve de très bons modèles capables de rafraîchir une pièce de 25 m2 pour seulement 300 euros. Donc un prix très proche des 2 appareils cités précédemment.

En revanche, le climatiseur est très gourmand en consommation d’électricité. De plus il est source de bruit lui aussi. En choisissant un modèle split fixe, le nombre de décibels est nettement réduit. Mais c’est une bonne solution uniquement dans les régions où les chaleurs sont fortes relativement longtemps. L’investissement étant élevé (on parle là d’un budget de 2000 à 4000 euros en fonction de la taille de la maison ou de l’appartement).

En définitive, ce n’est pas le prix qui détermine votre choix dans ce cas-ci mais plutôt le nombre de décibels émis, la qualité de la fraîcheur recherchée, et le temps d’utilisation de l’un ou l’autre de ces appareils.

Partagez !
Fred
Fred
Publications: 212