Tout savoir sur le détecteur de métaux

Vous connaissez certainement les détecteurs de métaux, ces longues tiges en métal généralement utilisées aux portiques des aéroports et à l’entrée des établissements sécurisés. Lorsqu’on ne s’y connait pas, on a tendance à penser que ce sont les seuls usages de ces équipements. Or, les détecteurs de métaux ont des applications multiples et sont utilisés dans de nombreux domaines. Que faut-il savoir sur les détecteurs de métaux ?

Comment fonctionne le détecteur de métaux ?

Comme son nom l’indique, le détecteur de métaux est un appareil utilisé pour détecter la présence d’objets métalliques dans un environnement ou sur une personne. Le fonctionnement des détecteurs de métaux repose sur le phénomène de l’induction électromagnétique.

Pour utiliser un détecteur de métaux, il suffit de l’allumer et d’explorer lentement le périmètre où vous souhaitez détecter un objet métallique. Cette exploration se fait en déplaçant la bobine émettrice de l’appareil d’avant en arrière sur le sol, face à vous. Lorsque l’appareil détecte un objet métallique, il émet aussitôt un signal sonore. Selon la version du détecteur, il peut afficher des données sur la nature du métal et la distance à laquelle il se trouve.

Quels sont les domaines d’application des détecteurs de métaux ?

Les détecteurs de métaux ont à l’origine un but professionnel. Cependant, comme vous pouvez le voir sur cet article proposant une présentation détaillée des détecteurs de métaux https://www.weeza.fr/detecteur-de-metaux/, ils peuvent aussi être utilisés à des fins ludiques. Ici, ils servent à rechercher des objets enfouis à une certaine profondeur dans le sol : or, pièces de monnaie et autres objets précieux.

Pour en revenir aux destinations professionnelles des détecteurs à induction magnétique, elles sont diverses. Ils sont utilisés dans le domaine de la sécurité, pour empêcher les usagers de pénétrer avec des armes et autres objets métalliques dangereux dans :

  • les aéroports,
  • les structures gouvernementales et internationales,
  • les banques,
  • les établissements pénitentiaires et recevants du public.

Par ailleurs, les détecteurs de métaux sont aussi très répandus dans le domaine militaire, notamment chez les démineurs et les forces spéciales. Vous pouvez également en faire usage si vous êtes archéologue. Accessoirement, la médecine utilise aussi les détecteurs de métaux, pour déceler la présence d’objets métalliques avant la réalisation d’une IRM (Imagerie par Résonnance Médicale).

Choisir son détecteur de métaux, détection d'objets métalliques

Comment bien choisir son détecteur de métaux ?

Pour que votre détecteur de métaux puisse répondre à vos attentes, il faudra bien le choisir. Cela suppose de considérer plusieurs modalités.

Vérifiez la technologie du détecteur

Vous trouverez en règle générale trois principales technologies de détecteur de métaux sur le marché :

  • la détection à fréquence de battement (BFO),
  • la détection à très basse fréquence (VLF),
  • la détection à induction pulsée (PI).

De ces trois technologies, celle à induction pulsée est la plus évoluée. Selon le type de métaux détectés, elle propose une bonne discrimination. En outre, elle se démarque par une sensibilité remarquable, et propose un équilibrage au sol précis, évitant ainsi la confusion des signaux. Insensibles à la minéralisation du sol, les détecteurs à induction pulsée se prêtent bien aux environnements comme la plage et les zones désertiques.

Quant aux détecteurs équipés de la technologie VLF, ils représentent une part importante du marché des détecteurs à induction magnétique. Cette technologie peut être à monofréquence, multifréquence ou multifréquence simultanée.

Quels sont les disques utilisés pour le détecteur de métaux ?

Les disques sont des composantes essentielles pour les détecteurs de métaux. En effet, selon la taille du disque, votre détecteur peut proposer de meilleures performances. Elle augmente le diamètre de détection et balaie une surface plus importante, tout en explorant davantage en profondeur. Cependant, si vous remplacez la tête de détection associée à votre disque d’origine, vous pourrez perdre en performances : interférences des signaux, perte de précision, etc.

Pour que votre détecteur soit performant, misez sur les modèles à têtes concentriques, réputés pour leur précision et leur sélectivité. Les têtes concentriques permettent en effet de focaliser le signal sur la cible pour davantage de précision. En l’occurrence, le disque Spider est un choix intéressant, tout comme les disques Widescan et DD. Tout dépend des modalités (précision, profondeur, etc.) que vous privilégiez.

La forme des disques compte aussi. Ici, les meilleurs compromis sont les disques DD 20 X15 à têtes elliptiques. Pour autant, il ne faut pas occulter les diamètres des disques, lesquels peuvent varier considérablement selon les modèles et marques.

Optez pour des marques de détecteur reconnues

Les marques sont une autre modalité importante pour choisir un détecteur de métaux. Le marché des détecteurs de métaux est assez restreint. Les marques les plus connues sont : Minelab, Tesoro, Teknetics, Nokta Makro, Fisher, Detech, Garrett.

Partagez !
Fred
Fred
Publications: 212