Est-il judicieux d’investir dans une cheminée dans le nord de la France ?

Avec des amplitudes thermiques très faibles et un climat océanique prédominant, le nord de la France connaît des étés frais et des hivers assez rudes. La température annuelle moyenne avoisine les 11°C. Est-ce que la cheminée est une bonne solution dans ces conditions ?

img-judicieux-investir-cheminee-france-nord

Le ramonage de la cheminée : une nécessité pour un confort optimal

L’usage d’une cheminée implique quelques contraintes d’entretien comme le ramonage. Une mesure nécessaire pour éviter les intoxications au monoxyde de carbone voire les incendies. Cela permet en effet d’éliminer la suie ainsi que les dépôts qui encrassent le conduit. Pensez d’ailleurs à consulter le Règlement sanitaire départemental type (RSDT) auprès de la commune. Pour votre santé et votre sécurité, faites appel à un professionnel sur Lille pour effectuer votre ramonage de cheminée dans les meilleurs délais et conditions. Il faut prévoir au minimum deux ramonages par an. Le premier ramonage sera réalisé en période de chauffe. Quant au second ramonage, il faudra le programmer à la fin de cette période. N’oubliez pas de demander le certificat de ramonage au ramoneur. Ce document vous sera demandé par votre assureur en cas de litige.

judicieux-investir-cheminee

Posséder une cheminée : les avantages

La cheminée confère à votre intérieur un style cocooning. Profitez ainsi de cette ambiance chaleureuse qui règne chez vous lorsque la température flirte avec les 0°C. Encore faut-il choisir entre les différents types de cheminées : inserts, poêles ou foyers. Le choix se révèle tout aussi large en matière de combustibles : gaz, granules, bois ou électrique.

L’insert : une solution de chauffage écologique

L’insert de cheminée comprend une chambre de combustion en fonte qui s’encastre tout simplement dans le foyer d’une cheminée traditionnelle. Le dispositif est pourvu d’une porte avec vitrage vitrocéramique très épaisse. Comptez aussi sur un système de réglage du débit d’air ainsi que sur une double paroi.

Cet équipement de chauffe présente de nombreux avantages donc le coût d’achat abordable. À cela s’ajoute un rendement énergétique optimal, des économies d’énergie, une plus longue autonomie. En outre, il n’y a pas lieu de s’inquiéter en termes de propreté. En effet, les émanations de fumées, de cendres et de poussières s’avèrent moindres. Un professionnel réalisera l’installation de votre insert de cheminée. Vous bénéficierez ainsi de subventions et de nombreux avantages fiscaux. Quoi qu’il en soit, l’insert de cheminée requiert un tubage du conduit. Il faudra aussi prévoir un entretien régulier dont le ramonage.

La cheminée à foyer ouvert : pour un intérieur cosy et chaleureux

Certes, la cheminée à foyer ouvert se révèle moins efficace qu’un insert, néanmoins, elle présente l’avantage d’être authentique. Plus encore, vous avez l’embarras du choix parmi différentes formes, matières styles et implantations.

Techniquement parlant, la cheminée à foyer ouvert se caractérise par 3 sources de chaleur. Profitez ainsi de la chaleur émanant du rayonnement des flammes. De même, l’air chaud qui circule par convection réchauffe la pièce. Quant aux parois, elles emmagasinent la chaleur produite par les flammes avant de la restituer.

Pour un confort optimal, il s’avère judicieux d’augmenter le rendement de la cheminée à foyer ouvert. Ce qui consiste à investir dans des équipements spécifiques comme le récupérateur de chaleur et la plaque foyère. Le premier n’est autre qu’un corps de chauffe qu’il suffit d’installer dans le foyer. Le récupérateur de chaleur se décline en deux versions : à air et à eau. Le récupérateur de chaleur à air fonctionne en aspirant l’air du conduit à travers une gaine. L’air qui s’est ainsi réchauffé sera rejeté via les aérations. Le récupérateur de chaleur à eau se compose d’un circuit d’eau chaude sanitaire qui est amené à transiter à travers le corps de chauffe. L’eau préchauffée atteint ensuite la pompe à chaleur ou la chaudière. Vous pouvez également optimiser l’apport de chaleur grâce à la plaque foyère. La chaleur sera ainsi diffusée par conduction.

Quelles économies à long terme ?

Le recours à une énergie bon marché engendre forcément des économies d’énergie. Il convient toutefois de privilégier le bois de qualité pour une rentabilité et des performances optimales. Dans cette optique, les inserts sont nettement plus performants que les cheminées à foyer ouvert. Selon les constats, les inserts offrent un rendement de 70 à 80%. Mieux encore, le rendement des inserts à granulés avoisine les 90%.

Bien évidemment, la performance de la cheminée (insert ou à foyer ouvert) repose grandement sur la régularité de son entretien. Les deux ramonages annuels doivent être réalisés minutieusement par un professionnel. Par contre les conduits tubés ou les cheminées à combustibles gazeux dérogent à cette règle. Un ramonage par an suffit pour les entretenir.

judicieux-investir

Quels combustibles privilégier pour sa cheminée dans le nord de la France?

Pour profiter d’un rendement optimal, il convient d’utiliser du bois de qualité. Vous trouverez notamment les feuillus durs tels que le châtaignier, le noyer, les fruitiers, le hêtre, le chêne ou le frêne. Sinon, optez pour les résineux comme le sapin, le mélèze, le saule, l’épicéa. Attentions aux bois humides qui encrassent la cheminée.

Préférez le bois bien sec que vous stockerez sous forme de bûches. Le bois de piètre qualité dégage également des polluants. C’est notamment le cas des bois issus de vieux meubles, de chantiers de démolition ou des bois récupérés en bord de mer. Les émanations toxiques ou corrosives qui s’en dégagent proviennent des produits de traitement, du vernis écaillé ou de la peinture. Vous saurez reconnaître du bois de qualité grâce à la marque « NF Bois de chauffage ».

Qu’en est-il des foyers escamotables ?

Les foyers escamotables viennent remédier au faible rendement des cheminées à foyer ouvert. Cette solution révolutionnaire permet de profiter des performances d’une cheminée à foyer fermé, sans être privé du charme de la cheminée à l’ancienne. Le concept consiste à escamoter l’envelopper externe du foyer afin de profiter directement de la chaleur des flammes. Vous profitez ainsi d’un foyer ouvert.

Et pour bénéficier de la performance de la cheminée, il suffit de refermer le foyer. Cela limitera les émanations polluantes. L’absence de projections de cendres et de suies vous évitera de faire le ménage régulièrement. Cette option de chauffage se révèle tout aussi sécurisante puisque vous n’aurez pas besoin d’investir dans une grille de protection.

Partagez !
Fred
Fred
Articles: 215