Rénovation énergétique, quelles sont les aides existantes ?

Effectuer des travaux dans votre logement pour améliorer votre consommation d’énergie, c’est en soi un acte responsable pour la préservation de la planète. Vous profitez en plus d’une facture moins lourde de la part d’EDF notamment. Mais ces travaux de rénovation énergétique ont un coût. A moins que vous soyez un as du bricolage et donc ne payez aucun frais de main d’oeuvre, il faut bien souvent casser la tirelire. A quelles aides avez-vous droit pour la rénovation de votre habitation ?

aides-renovation-maison

La prime pour la rénovation énergétique : MaPrimeRenov’

Nommée par le gouvernement “MaPrimeRenov’”, en remplacement du CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique) et des aides “Habiter Mieux Agilité” gérées par l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat), ces aides financières sont accordées aux propriétaires et aux copropriétés.

Dans quels cas cette prime est-elle accordée ?

4 bonus

Pour bénéficier des aides de l’Etat dans le cadre de la rénovation énergétique de votre logement, 4 bonus sont prévus pour MaPrimeRenov’ :

  • un bonus sortie de passoire (lorsque les travaux permettent de sortir le logement de l’état de passoire thermique – étiquette énergie F ou G)
  • un bonus bâtiment basse consommation (pour récompenser l’atteinte de l’étiquette énergie B ou A)
  • un forfait rénovation globale (pour les ménages aux revenus intermédiaires et supérieurs afin d’encourager les bouquets de travaux)
  • un forfait assistance à maîtrise d’ouvrage (pour les ménages souhaitant se faire accompagner dans la réalisation de leurs travaux).

Travaux acceptés

Dans le cadre de la rénovation énergétique, seule ces types de travaux sont acceptés :

  • isolation
  • chauffage
  • ventilation
  • audit énergétique

IMPORTANT : seules les entreprises labellisées RGE (Reconnues Garantes pour l’Environnement) sont habilitées à effectuer ces travaux si vous souhaitez prétendre aux aides financières. l’Etat verse donc les boni aux propriétaires uniquement s’ils font appel à des professionnels qui ont suivi une formation spécifique et qui ont signé une charte de qualité. Il est toujours conseillé cependant de faire la demande de plusieurs devis pour vos travaux. Car ils n’ont pas d’obligation quant à la tarification pratiquée.

Propriétaires, occupants, bailleurs : qui peut bénéficier de ces aides pour la réalisation de travaux ?

Qui est concerné ?

  • Seuls les propriétaires bénéficient des aides MaPrimeRenov’. Les locataires doivent donc demander aux propriétaires du logement qu’ils occupent d’en faire la demande.
  • Les copropriétés peuvent également y prétendre, mais uniquement pour les travaux de rénovation énergétique dans les parties communes.

Quelles sont les conditions de ressources pour profiter des aides de l’Etat ?

  • Depuis le 1er octobre 2020, il n’y a pas de plafond de revenus pour bénéficier d’aides financières à la rénovation énergétique. Cependant ils sont pris en compte dans le calcul de la prime octroyée (voir ci-après).
  • Il n’est pas obligatoire non plus d’occuper le logement pour en profiter. Les propriétaires ont donc droit à ces aides même s’ils louent leur appartement ou leur maison.

Etes-vous éligibles aux aides pour la rénovation énergétique ?

S’il n’y a pas de plafonds de ressources pour bénéficier des aides gouvernementales quant à la réalisation de travaux de rénovation énergétique, il sont tout de même pris en compte pour déterminer le montant de la prime versée. 2 critères doivent être renseignés :

  • revenus du foyer
  • gain écologique permis par les travaux

4 primes forfaitaires pour les propriétaires + 1 pour les copropriétés

Des couleurs ont été octroyées pour chaque tranche de revenus des ménages, des plus modestes aux plus élevés :

  • MaPrimeRénov’Bleu
  • MaPrimeRénov’Jaune
  • MaPrimeRénov’Violet
  • MaPrimeRénov’Rose

Pour les copropriétés : MaPrimeRénov’Copropriété

Comment connaître précisément le montant de la prime ?

Pour déterminer le montant de la prime forfaitaire à laquelle vous pouvez prétendre dans le cadre de vos travaux de rénovation énergétique, il faut renseigner sur le site “Simul’Aid€s” certaines informations. Parmi elles il vous est demandé :

  • S’agit-il d’un appartement ou d’une maison ? : adresse, surface habitable, année de construction, énergie de chauffage utilisée.
  • Quels sont vos revenus ? : n° fiscal de référence, nombre de paarts fiscales, nombre de personnes et d’enfants à charge, statut en tant que propriétaire (résidence principale, secondaire, locataire, etc…), salarié d’une entreprise publique ou privée, primo-accédant à la propriété ou non.
  • Informations complémentaires : avez-vous déjà bénéficié d’un Prêt à Taux Zéro (PTZ) durant les 5 dernières années ? Quel est le montant des travaux pour lequel vous avez éventuellement déjà bénéficié d’u crédit d’impôts ?

Puis vient la partie des travaux à proprement parler. Vous devez pour cela obtenir un devis des artisans labellisés RGE. Faites une simulation ici : https://www.faire.gouv.fr/aides-de-financement/simulaides

Eco prêt à taux Zéro : cumulez les aides pour la rénovation énergétique

Peu de gens le savent pour le moment mais il est possible de percevoir la prime MaPrimeRénov’ et des fournisseurs d’énergie, et de bénéficier d’un Eco PTZ, sous certaines conditions quant à la nature des travaux, mais pas de revenus.

Quels sont les travaux concernés ?

8 types de travaux sont concernés :

  • Isolation performante de la toiture.
  • Isolation performante des murs donnant vers l’extérieur.
  • Remplacement des fenêtres et des portes fenêtres en simple vitrage donnant sur l’extérieur.
  • Isolation des planchers bas sur sous-sol, vide sanitaire ou passage ouvert.
  • Installation ou remplacement du système de chauffage ou d’une production d’eau chaude sanitaire.
  • Installation d’un système de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable.
  • Installation d’une production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.
  • Travaux de réhabilitation du système d’assainissement non collectif par un dispositif ne consommant pas d’énergie.

Quels sont les ménages concernés ?

  • Tous les propriétaires, qu’ils occupent ou non leur logement, qu’ils le louent ou non, peuvent faire la demande d’un Eco Prêt à Taux Zéro
  • Il n’y a pas de plafond de revenus
  • L’habitation doit être une résidence principale dont la construction est achevée avant le 1er janvier 1990.
  • Les copropriétaires peuvent également bénéficier de l’Eco PTZ.

Pour faire une demande de prêt Eco PTZ, en plus de celle qui concerne les aides de rénovation énergétiques, celle-ci doit être déposée avant le 31 décembre 2021.