Poêle à granulés, comment bien le gérer ?

Pour le chauffage domestique, le poêle à granulés est de plus en plus prisé. Il est efficace et pratique. Ce dispositif allie performance énergétique et respect de l’environnement. Pour une bonne utilisation, il faut savoir gérer correctement son poêle, avec cet article, nous allons vous donner quelques conseils pour tirer parti au mieux de votre poêle. Non seulement ces conseils vous permettront d’allonger la durée de vie de votre appareil mais aussi d’obtenir une combustion parfaite.

1. De bons granulés certifiés DINplus ou ENplus

Bien évidemment, faire le choix de bons granulés est essentiel. Les granulés certifiés DINplus ou ENplus vous assurent un faible taux d’humidité et de cendres, cela peut paraître anodin mais pourtant c’est bien ce qui va contribuer aussi à une meilleure performance et à un nettoyage moins fréquent.
En effet, l’humidité est l’ennemie des granulés, elle peut altérer l’efficacité de la combustion.

  • DINplus : c’est une certification allemande qui assure une teneur en humidité inférieure à 10 % et une teneur en cendres inférieure à 0,5 %.
  • ENplus : c’est une certification européenne qui impose elle aussi des exigences comme une teneur en humidité maximale de 10 % et une teneur en cendres inférieure à 0,7 %.

2. Un bon entretien régulier du poêle

L’entretien du poêle contribue aussi à sa durée de vie et à son fonctionnement idéal. Un bon entretien permet de suivre les composants mécaniques et électroniques, de même que le conduit d’évacuation des fumées. Voici quelques réglages typiques :

  • Température extérieure 0 – 5°C : chauffe élevée, consommation de granulés importante.
  • Température extérieure 6 – 15°C : chauffe moyenne, consommation de granulés modérée.
  • Température extérieure 16°C et plus : chauffe faible, consommation de granulés réduite.

Mieux vaut confier l’entretien de votre poêle à un professionnel, ne pas hésiter à le faire !

3. Une bonne installation d’un poêle à granulés

L’emplacement du poêle a forcément une influence directe sur l’efficacité qu’il pourra procurer. Pour de bonnes performances, pour une diffusion optimale de la chaleur, il faut donc l’emplacement idéal et compter sur une installation parfaite de votre poêle. D’une manière générale, le poêle est souvent installé au centre d’une pièce ou dans un espace de circulation entre plusieurs pièces. Bien sur, il reste préférable d’éliminer les zones où des courants d’air sont présents.

Pour une bonne installation, il faut respecter les distances minimales de sécurité par rapport aux matériaux combustibles environnants que sont les meubles, les murs ou autres composants. Un professionnel saura mesurer tous les éléments à prendre en compte, c’est pourquoi il faut compter sur une entreprise spécialisée pour l’achat et l’installation de votre futur poêle à granulés.

4. Une bonne utilisation et une bonne pratique

Pour tirer le meilleur parti de votre poêle à granulés il convient d’adopter la bonne pratique qui permettra une parfaite utilisation :

  • Allumage : Avec un allume-feu spécifique pour poêle à granulés, vous évitez l’utilisation des produits inflammables comme alcool ou essence.
  • Réglages : Adaptez la puissance de chauffe et la consommation de granulés selon vos besoins et selon la température extérieure.
  • Nettoyage : un nettoyage régulier du poêle, notamment du brûleur, de la vitre et du cendrier, permettent un bon niveau de performance et limite l’encrassement.

Avec ces astuces et ces conseils, votre poêle durera plus longtemps et sera performant !

Partagez !
Sylvie
Sylvie
Articles: 93

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *