Comment sauver une plante que l’on pense morte ?

Quand on aime les plantes, il n’est donc pas rare d’en posséder, parfois, certaines semblent être en piteux état ou même pire, semblent mortes. Est-il possible de faire renaître une plante mal en point ? C’est justement ce qui nous intéresse ici dans cet article. Si certaines de vos plantes dépérissent, voire meurent, il est peut-être possible de lui redonner vie, voyons comment.

En premier lieu, il faut identifier la cause du problème

Il faut tenter de déterminer et comprendre la cause du problème avant de mettre en application la solution qui peut être adaptée. Dans ces conditions votre plante peut souffrir :

  • Manque d’eau : en général dans ce cas, les feuilles de la plante sont flétries, elles sèches et tombent facilement. Le terreau est très sec au toucher.
  • Excès d’eau : A l’inverse, votre plante peut souffrir de trop d’eau, à ce moment-là, les feuilles jaunissent et deviennent molles. Les racines peuvent pourrir et dégager une mauvaise odeur.
  • Manque de lumière : Par manque de lumière, la plante s’étiole, sa tige s’allonge de manière anormale et ses feuilles deviennent plus petites et plus pâles.
  • Excès de lumière : Si à l’inverse, la plante a trop de lumière les feuilles peuvent présenter des signes de brûlures, des taches brunes ou des zones blanchâtres. La croissance de la plante est ralentie.
  • Nutriments inadaptés : La croissance est stagnante malgré des conditions de lumière et d’arrosage correctes.
  • Parasites ou maladies : La plante présente des signes de détérioration inhabituels, tels que des trous dans les feuilles, des taches ou une croissance anormale.

Trouver la meilleure solution selon les besoins de la plante

Si vous avez une petite idée sur les causes qui endommagent votre plante, il faut donc mettre en oeuvre la meilleure solution.

  • Manque d’eau : Augmentez progressivement la fréquence et la quantité d’arrosage, attention à ne pas trop arroser. Placer un récipient d’eau à proximité de la plante pour créer un environnement plus humide.
  • Excès d’eau : A contrario, diminuer la fréquence d’arrosage et veillez au drainage de la plante, si les racines sont pourries, il faut les retailler, et les rempoter dans un terreau frais.
  • Manque de lumière : Offrez à votre plante un lieu un peu plus lumineux sans pour autant la placer directement au soleil, si vous n’avez pas vraiment de possibilité, achetez une lampe horticole pour compenser le manque de lumière naturelle.
  • Excès de lumière : Placez la plante dans un endroit moins ensoleillé et vérifiez qu’elle ne souffre pas d’une carence en eau. Certaines plantes peuvent également bénéficier d’un ombrage léger, comme celui offert par un voilage ou une toile d’ombrage.
  • Nutriments inadaptés : Achetez un engrais adapté aux besoins spécifiques de votre plante et suivez les instructions d’application fournies sur l’emballage.
  • Parasites ou maladies : Identifiez le problème et traitez à l’aide de produits adaptés. Veillez à bien respecter les précautions d’emploi et à isoler la plante atteinte pour éviter la propagation de l’infestation ou de la maladie.

Les bons gestes et habitudes pour une plante en détresse

La plupart des méthodes vues au préalable résolvent souvent les problèmes, mais certains gestes et bonnes habitudes sont aussi à connaître pour assurer longue vie à vos plantes :

  • Tailler et élaguer : Supprimez les parties mortes, endommagées ou malades (feuilles, branches, fleurs). La taille favorise également une meilleure circulation de l’air et une croissance plus vigoureuse.
  • Rempoter : Si les racines de votre plante sont à l’étroit dans son pot, il est peut-être temps de la rempoter dans un contenant plus grand.
  • Stimuler la croissance : Certains produits, tels que les hormones de bouturage, peuvent favoriser la reprise et la croissance des plantes en difficulté.
  • Surveiller régulièrement : Observez attentivement l’évolution de votre plante et ajustez vos soins en conséquence. Une vigilance constante est la clé pour prévenir et traiter rapidement les problèmes.

Connaître les besoins spécifiques de chaque plante

Chaque espèce de plante possède des exigences particulières en termes de lumière, d’eau, de température et de nutriments, il faut donc s’y intéresser pour assurer une bonne santé à vos plantes. Voici quelques exemples de considérations à connaître :

  • Plantes d’intérieur : Le ficus, le philodendron ou le pothos apprécient généralement une lumière indirecte, une température stable et un arrosage régulier. Les cactées et les succulentes préfèrent un ensoleillement plus important et un arrosage moins fréquent.
  • Plantes d’extérieur : Les plantes vivaces, les hortensias ou les hostas, ont des besoins en eau et en lumière variables selon les saisons. Les plantes comme les pétunias ou les géraniums, requièrent généralement un ensoleillement important et un arrosage quotidien en période de forte chaleur.
  • Plantes aquatiques : Les plantes de bassin, telles que les nénuphars ou les iris d’eau, nécessitent un milieu aqueux adapté à leurs besoins, ainsi qu’une exposition solaire adéquate pour favoriser leur floraison.

Pour sauver une plante en mauvaise santé, il est crucial de prendre le temps d’identifier la cause du problème, d’adapter ses soins en conséquence et de connaître les exigences spécifiques de l’espèce concernée. Mettez en pratique ces conseils et n’oubliez jamais que chaque plante est unique et mérite une attention particulière.

Partagez !
Sylvie
Sylvie
Publications: 63

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *